• Patate bleue

    Quand le soleil se lève sur m'anomalie du monde, le corps et le cœur se délecte d'une telle souffrance et de tant de discordes et d'infamies. La grenouille des Andes, peu habituée aux traumatismes engendrés par le manque de confiture est d'un intérêt désuet dans le rôle que je vous ferais jouer, vous, petites choses bleuies par le ciel et la pluie. Pourtant quand leurs regards éreintés se croisent, personne n'ose piper mot, la peur les saisis et les assois sur le faible potentiel humain de ces êtres dénués de compassion et de complaisance, pourtant le bonheur serait si agréable dans ce monde que chacun y aspire. Tous se déchirent sans compter la balance qui perd le fil du temps en voulant égrainer une carotte violette et manquant de mûrissement. Les choses seraient certainement plus simples si le monde croyait en sa propre faiblesse. Personne ne pense jamais aux patates bleues baignant dans l'eau miraculée d'une rivière aux propriétés uniques et à la faune incroyablement rare et inconnue. La flore n'étant pas en reste avec de magnifiques spécimens aquatiques ondoyant aux grès du courant. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :